ROOM MATE AITANA

AMSTERDAM, PAYS-BAS
  • Breakfast
  • Free Wifi
  • Pet allowed
  • Plasma TV

« C’est en revenant à un endroit où rien n’a bougé qu’on réalise le mieux à quel point on a changé » a dit un jour le sage Nelson Mandela : c’est un peu mon impression en faisant mes valises pour Amsterdam, une ville que j’ai visité dans ma jeunesse et dans laquelle je m’étais promis de retourner, ce qui arrive finalement aujourd’hui, mais avec des envies bien différentes… Jeune, j’y suis allée intriguée par sa réputation de ville de décadence avec son quartier rouge De Wallen, symbolisé par ses vitrines abritant des prostituées et ses coffee shops commercialisant des drogues douces. De la chanson Amsterdamde Jacques Brel, j’avais surtout retenu que « Dans le port d´Amsterdam, y a des marins qui boivent et qui boivent et reboivent. Et qui reboivent encore ». Enfin, j’avais eu vent de sa réputation de vie nocturne parmi les plus animées d’Europe, avec ses dizaines de boîtes de nuits branchées, son quartier animé De Wallen et ses nombreux festivals ! En résumé, j’y partais le sac en bandoulière et avides d’expériences nouvelles, dormant là où le vent et les rencontres amicales me menaient.

Aujourd’hui, quelques vingt ans plus tard, la nostalgie de ces belles années m’a donné envie de revenir, avec quelques exigences supplémentaires tout de même – celles-ci allant généralement de pair avec les bougies que l’on souffle -. Ainsi, si je souhaite retrouver l’esprit de camaraderie de l’époque où je dormais chez des compagnons de route, je souhaite tout autant un nid douillet et luxueux pour poser mes valises (fini le sac en bandoulière !). Et Room Mate Aitana est le compromis parfait, l’hôtel idéal pour me refaire une jeunesse dans un confort quatre étoiles. En effet, le concept de cette chaîne d’hôtels créée par quatre amis est de proposer un hôtel ultra-design où l’on ait envie de rester – pas seulement pour dormir – grâce à sa décoration étonnante, et surtout son ambiance chaleureuse et amicale pour que l’on s’y sente chez soi, en tant que compagnon ou « room mate » (colocataire). Un pari réussi, puisqu’en posant l’orteil dans ce grand bâtiment de verre et de forme géométrique, installé sur les quais à quelques minutes du centre-ville, je me sens directement au bon endroit, bien accueillie et comme chez moi !

Oui, bon, chez moi la décoration n’est peut-être aussi pas recherchée et brillante de neuf ! Car, construit en 2013, le Room Mate Aitana est quant à lui très récent, et l’on se sent privilégié d’être dans les premiers à y poser ses valises. Quant à la décoration, elle est étonnante, créative et inspirante, depuis le majestueux hall aussi immense que design jusqu’aux petites touches de décoration de type espagnol (nous rappelant l’histoire d’un concept d’hôtel étant né d’abord dans les villes d’Espagne). Cette décoration moderne ne dénote pas avec l’ambiance du quartier, l’hôtel étant situé sur une nouvelle île artificielle d’Amsterdam, en face d’un bâtiment tout aussi design. Un autre atout non négligeable : les baies vitrées que l’on trouve du sol au plafond, ce qui laisse entrer la lumière – chaque pièce en est baignée – et nous offre une jolie vue sur le fleuve et la ville. De la ville et son épicentre, j’aurai d’ailleurs presque oublié que j’en suis seulement à une dizaine de minutes à pied (la gare centrale est à 800 mètres, la Place Dam et le Quartier rouge à 20 minutes), tant l’hôtel diffère des traditionnels hôtels de centre-ville, généralement plus petits et offrant des vues moins dégagées.

Décidément, je suis contente de ma trouvaille  et je me dirige de ce pas rencontrer ma nouvelle « roomy » ou colocataire, puisqu’ici toute l’équipe se veut être nos compagnons. Et c’est en effet une jeune fille très amicale et souriante qui m’accueille en toute simplicité, avec la belle surprise de me surclasser en chambre lit Queen avec Vue ! De quoi me rappeler l’accueil de mes anciens colocataires – bien que ceux-ci ne m’offraient pas souvent une superbe chambre, une réduction au bar-mezzanine et un accès à la salle de sport ! -. Pour atteindre ma chambre, je me balade dans un dédale de matériaux et de formes innovantes aux couleurs terre et ocres, avec des détails colorés et un éclairage avant-gardiste : un décor spectaculaire signé par l’architecte d’intérieur Tomás Alía. L’ambiance de ma chambre est tout aussi moderne et cosmopolite, avec des détails de couleurs vives en fonction de celle de l’étage auquel elle se trouve ; certaines étant même décorées selon un thème (Graffiti, Bicycle et Ceramic). Spacieuse, ultra-lumineuse et avec une vue sur le fleuve, elle offre tout le confort d’un quatre étoiles (TV à écran plat, minibar, coffre-fort, articles de toilette gratuits, téléphone, Wi-Fi gratuit, air conditionné, et service réveil et blanchisserie).

Je vais célébrer cette heureuse découverte dans un des bars de l’hôtel et je m’offre même un cocktail alcoolisé comme je l’aurai fait vingt années plus tôt à cette heure de l’après-midi ! Enivrée tant par mon cocktail que par l’ambiance si chaleureuse des lieux, je laisse divaguer mon esprit pour élaborer un programme de visite d’Amsterdam à partir de mes vagues souvenirs de jeunesse. Heureusement, je peux demander conseil à ma nouvelle amie de la réception, l’équipe se faisant un plaisir de nous conseiller et de nous réserver restaurants, excursions, voitures et vélos à louer, etc. J’opte pour le vélo – le moyen de locomotion le plus populaire et utilisé d’Amsterdam – pour aller sillonner le quartier Jordaan, à cinq minutes en vélo (1,5 km). Au fil des rues et des canaux qui portent des noms de fleurs, je m’arrête ici dans une petite boutique (le quartier regorgeant de magasins vintages, épiceries bios et autres commerces originaux), un atelier d’artiste ; là à la Westerkerk, église du XVIIe considérée comme le chef d’œuvre de l’architecte Hendrick de Keyser, où est enterré le peintre Rembrandt. J’admire aussi les belles maisons des canaux Bloemgracht, Egelantiersgracht et Brouwersgracht, et j’atterris enfin dans la célèbre Maison d’Anne Franck, où celle-ci et sa famille se cachèrent des nazis avant sa déportation en août 1944, devenu un musée passionnant.

C’est déjà la fin de mon séjour à Amsterdam et, comme vingt ans plus tôt, je me fais la promesse de revenir découvrir cette ville riche de surprises – l’hôtel Room Mate Aitana en étant une particulièrement plaisante – dès que possible


Types de Chambres

ROOM MATE AITANA

– Superficie : 30 à 39 m²
– Type de lit : 1 grand lit double
– Salle de bains : douche, toilettes, sèche-cheveux, articles de toilette offerts
– Équipements disponibles en chambre : coffre-fort, climatisation, bureau, chauffage, téléphone, radio, télévision à écran plat, minibar, service de réveil

  • Breakfast
  • Free Wifi
  • Pet allowed
  • Plasma TV

Commentaires

Commentaire ici
10.0Superbe (Base sur 1 commentaires)
  • Position
  • Comfort
  • Price
  • Quality

avatar - Aug, 05, 2013 -

Patrick

Lors de notre séjour en Irlande, nous nous sommes arrêté à Cork dans cet hôtel ou nous avons étés reçus par un personnel professionnel, courtois et attentionné, un vrais plaisir.

Powered by watch naruto shippuden watch one piece watch one punch man online

Download by Wordpress Nulled Themes Keepvid youtube downloader